Que retenir d’une telle journée ? La richesse des interventions ? La diversité des participants ? La qualité des intervenants ? Les émotions de Laurent Laïk, DG La Varappe ou de son collaborateur, Jonathan Kunze ? Un peu tout ça et les perspectives tracées pour lutter mieux et plus encore contre l’exclusion, pour dire une fois encore que « nous n’accepterons jamais une société qui exclut et marginalise ».

Ouverture par Laurent Laïk, DG La Varappe

Au regard de leurs qualités, du temps consacré, des propos tenus, je ne peux m’empêcher de citer tous les intervenants de cet anniversaire devenu événement (re)fondateur.
Sortir des dogmes avec Michel Bronzo, des Carrières et Béton B.Bronzo, Philippe Crouzet, Président ARES, Luc de Gardelle, Président Fédération des entreprises d’insertion, Xavier Huillard, PDG de Vinci et Jonathan Kunze, salarié en insertion du Groupe La Varappe. Et comme le rappelle Xavier Huillard, « il ne peut y avoir de projet économique que pour l’économique ! La réussite d’un projet économique c’est aussi sa réussite sociale et sociétale ». 
Jonathan Kunze…

Vers un modèle d’entreprise inclusive, avec Pascale d’Artois, DG AFPA, André Dupon, Président Groupe Vitamine T, Jean-Philippe Richard, Président d’Intérim BFC, Groupe La Varappe, Gérard Leseur, Président Réseau Entreprendre et Henri Lachmann, ancien Président Schneider Electric. Parce qu’on ne peut être une entreprise qui gagne dans un monde qui perd. La force de l’engagement, des alliances et l’impératif du temps long… Et avec l’AFPA, la perspective d’un village des entreprises pour conjuguer emploi-formation-accompagnement.

Vers un nouveau modèle de croissance autour de Patrick Choux, DG Groupe IDÉE’S, Véronique Descacq, N°2 CFDT, Pascal Lorne, Fondateur GoJob, Thibault Guiluy, DG Groupe ARES, Patrick Tuphé, Président Bourgogne Intérim, Groupe La Varappe et Olivier de Guerre, Président Phitrust. Accompagnement global, numérique (et limites du numérique…) et innovation. Et la compréhension que l’inclusion durable est un projet qui nécessite du temps et ne peut se permettre une rentabilité financière de court terme.

Et pour conclure…
Le regard de Gilbert Cette, économiste, Président du Groupe d’experts sur le SMIC et les perspectives données par Laurent Laïk… Une plateforme intermédiaire d’accompagnement, toujours plus de valeur ajoutée sur les métiers, transformer les énergies du jour en un do tank porteurs d’innovations…
Et la richesse d’action du Groupe Inditex, représenté par son DG France, Jean-Jacques Salaün et les 30 jeunes en (très) grandes difficultés recrutés chaque année par le Groupe pour rejoindre les équipes de ses magasins après huit semaines de formation et d’accompagnement…

Vraiment, ce fut une belle journée et, comme dirait l’autre, il n’y en a pas tant. Alors retenons ce propos de René Char qui aurait pu l’écrire pour les entreprises inclusives : « l’inaccompli bourdonne d’essentiel »…

La majesté du Pharo pour une salle comble et comblée…